Alan_Wilder

Alan Wilder

Alan Charles Wilder, musicien de musique électronique, compositeur, arrangeur et producteur de disques. Alan est surtout connu comme un ancien membre de Depeche Mode.

Il est également le fondateur d’un projet de musique électronique nommé Recoil.
Recoil a commencé comme un projet parallèle à Depeche Mode, mais lorsqu’il a quitté ce dernier en 1995, il est devenu le projet principal de Wilder.

Wilder a également fourni des services de production et de remix aux groupes Nitzer Ebb et Curve.
Le 1er juin 1995, Alan prend la décision difficile mais inévitable de quitter Depeche Mode et annonce son départ.

Recoil

Alan se consacre alors entièrement à Recoil. En septembre 1996, il commence à travailler dans son propre studio à la composition de Unsound Methods.

De nouveaux styles musicaux apparaissent, comme le trip hop ou le gospel, et l’obsession est traitée sous tous ses aspects, particulièrement à travers trois thèmes : la sexualité (Luscious Apparatus), la religion (Red River Cargo) et la mort (Incubus).

Déjà présent sur Bloodline, Douglas Mc Carthy, chanteur du groupe Nitzer Ebb, assure la partie vocale de deux nouveaux morceaux, dont l’un, Stalker, sortira en single. L’album se fait remarquer par une partie de la presse française (Magic, revue pop moderne).

Au printemps 2000, Recoil sort Liquid, auquel participent Diamanda Galas et les slammeuses Nicole Blackman et Samantha Coerbell. Les thèmes abordés dans l’album précédent restent prégnants, et la sexualité est omniprésente (Breath Control, Chrome).

Sur le single Jezebel – contant l’histoire biblique de la reine Jézabel – Alan Wilder utilise la partie vocale du morceau éponyme chanté par le Golden Gate Quartet, titre initialement enregistré en 1948. Cet album reçoit un des Grand Prix de l’Académie Charles-Cros.

Pour SubHuman (2007), Wilder s’adjoint les services de Joe Richardson, bluesman qui s’accompagne à la guitare et à l’harmonica, et de la chanteuse Carla Trevaskis. L’ambiance est toujours aussi cinématographique (5000 years) et le thème de la guerre renouvelle le propos.

En 2010, Wilder et sa bande entreprennent une tournée mondiale qui passe par Budapest, Montréal et Santiago. La même année sort Selected, compilation de morceaux extraits des quatre albums précédents. Une version limitée comporte un deuxième disque compilant divers remixes, la plupart effectués par Alan Wilder lui-même.

Le 17 février 2010, Alan joue brièvement avec Depeche Mode sur scène au Royal Albert Hall pour une chanson, accompagnant Martin Gore pour une interprétation de la chanson Somebody.

Discography

Studio albums and EPs
1 + 2 (EP, 18 August 1986 / Stumm 31)
Hydrology (25 January 1988 / Stumm 51)
1 + 2 and Hydrology were released on CD as Hydrology plus 1 + 2 (1988).

Bloodline (13 April 1992 / Stumm 94)
Unsound Methods (27 October 1997 / Stumm 159)
Liquid (6 March 2000 / Stumm 173)
subHuman (9 July 2007 / Stumm 279)

Compilation albums
Selected (Compilation, 19 April 2010)

Singles
« Faith Healer » (9 March 1992 / Mute 110) UK No. 60[14]
« Drifting » (13 October 1997 / Mute 209)
« Stalker / Missing Piece » (9 March 1998 / Mute 214)
« Strange Hours » (3 April 2000 / Mute 232)
« Jezebel » (21 August 2000 / Mute 233)
« Prey » (25 June 2007 / iMute 372)[15]
« Prey / Allelujah » (enhanced CD) (25 February 2008 / CDMute372)

Blu-Ray
A Strange Hour in Budapest (2012)

Other
« Dum Dum Girl » – Spirit of Talk Talk (2012) by Various Artists
« Inheritance » – Spirit of Talk Talk (2012) by Various Artists

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.